Assurance pour animaux, le guide pour y voir plus clair

Les vétérinaires encouragent de plus en plus les propriétaires d’animaux de compagnie à les faire assurer. En effet, assurer son animal c’est le protéger lui, mais également se protéger soi-même contre des frais de santé qui peuvent parfois être exorbitants. Pourtant, encore aujourd’hui, seulement 4% des maîtres français ont décidé d’assurer leur animal de compagnie. En guise de comparaison, 40% des Anglais et 80% des Suédois auraient, eux, déjà souscrit une mutuelle pour leurs amis à quatre pattes.

Qu’est-ce qu’une assurance pour animaux ?

assurance pour animauxL’assurance santé animale ou mutuelle animalière est là pour couvrir les dépenses de santé des animaux de compagnie. Elle fonctionne sur le même principe que la mutuelle humaine, à la différence qu’il n’existe pas de Sécurité Sociale pour les bêtes et qu’elle constitue donc le seul moyen de prise en charge des frais de vétérinaires.
Elle est différente de l’assurance responsabilité civile qui, elle, couvre le propriétaire de l’animal en cas de dommages causés par lui. Cette assurance responsabilité civile est notamment obligatoire pour les chiens dits dangereux (catégories 1 et 2) ainsi que pour les chiens de chasse.
Les animaux couverts par ce type d’assurances santé sont évidemment les chiens et les chats, mais également ce que l’on appelle aujourd’hui les Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC). Cette appellation regroupe différents animaux que l’on considère depuis peu comme des animaux domestiques, par exemple :
• Lapins
• Furets
• Chinchillas
• Cobayes
• Perroquets
• Tortues
• Reptiles
Mais attention, cependant, la catégorie des NAC regroupe des animaux très différents et si l’assurance d’un hamster ou d’un cochon d’inde ne devrait pas poser de problème, celle d’un iguane sera sans doute bien plus compliquée. Si vous possédez un reptile, renseignez-vous bien sur les conditions de prise en charge et de souscription à l’assurance.
Il existe également des conditions de souscription variables selon les assureurs mais qui s’accordent généralement sur plusieurs points :
• Pour les chiens et chats : âge minimum de 2 mois et âge maximum de 10 ans à la date de la souscription (certains assureurs ont des conditions plus restrictives)
• Lapins, cobayes et chinchillas : âge limite de 3 ans
• Furets : âge limite de 2 ans
• Perroquets : âge limite de 10 ans
• Etre à jour dans ses vaccins. Pour les chiens : être vacciné contre la maladie de Carré, la parvovirose et l’hépatite, la leptospirose. Pour les chats : être vacciné contre la leucose, le typhus et le coryza.
• Ne pas avoir déclaré la même maladie 3 fois dans la même année.
Les assurance pour animaux fonctionnent de la même façon que les mutuelles humaines, il faut d’abord régler l’acte du vétérinaire, puis envoyer une feuille de soin à son assureur afin qu’il puisse procéder au remboursement des frais engagés (tout ou partie).

Les couvertures proposées

Les couvertures proposées dépendent généralement de l’âge, de la race et de la taille de l’animal pour les chiens et chats, et uniquement de l’espèce de l’animal pour les NAC.
Les cotisations peuvent être très faibles pour les petits animaux comme les chinchillas par exemple avec seulement quelques euros par mois, mais 2 à 3 fois plus élevées pour les chiens de chasse « gros gibier ».
Ensuite, vous avez le choix entre différents niveaux de couverture pour votre animal. Généralement, les mutuelles pour animaux proposent des offres basiques, ne couvrant que les frais liés aux accidents :
• Consultation
• Radiographie
• Chirurgie
• Pharmacie
Les offres intermédiaires couvrent généralement, en plus des accidents, les maladies et notamment :
• Consultation
• Analyses en laboratoire
• Traitement
• Pharmacie
• Hospitalisation
Enfin, les offres les plus haut de gamme proposent également la couverture des frais de prévention :
• Stérilisation
• Vaccination
• Produits antipuces
Les taux de remboursement des mutuelles pour animaux domestiques varient généralement de 50 à 100% en fonction des assureurs et des packages souscrits.

Pourquoi assurer son animal domestique ?

Les animaux domestiques ne sont pas à l’abri de la maladie ou d’un accident. Et les frais vétérinaires en découlant peuvent être très élevés. Voici quelques exemples concrets d’interventions chez le vétérinaire :
• Consultation classique chez le vétérinaire (hors jours fériés, weekend et nuit) : environ 30€
• Vaccination myxoplasmose et VHD pour un lapin : 55€
• Stérilisation chatte : environ 120€
• Consultation comportementale pour un chien : environ 100€
Mais il faut savoir que les vétérinaires pratiquent généralement des honoraires libres et la facture peut s’avérer beaucoup plus salée en cas d’intervention chirurgicale notamment.
Par ailleurs certaines espèces et races d’animaux sont plus fragiles que d’autres, et la probabilité de devoir se rendre chez le vétérinaire au cours d’une année peut facilement passer du simple au double.
Et, bien sur, si votre animal n’est pas assuré, tous ces frais resteront à votre charge.

Comment comparer les différentes assurances pour animaux ?

Il existe aujourd’hui une grande variété d’offres en assurance pour animaux avec, aux côtés des assureurs traditionnels, de plus en plus de compagnies spécialisées :
• ECA Assurances
• Santé Vet
Assur O’Poil
• Mutuelle chien chat
Chien chat santé par Euro assurance
• Animaux santé
• Bulle bleue

Si les assurances spécialisées pour les NAC sont un peu plus rares, des offres spécifiques sont néanmoins proposées par la plupart des assureurs pour chiens et chats.
Avec la multiplication des offres en assurance pour animaux, notamment sur internet, de nombreux packages low cost sont apparus. Mais il faut être vigilant, l’attractivité des prix cache souvent le très mauvais remboursement des frais, il est donc primordial de bien comparer les différentes assurances.
Les éléments les plus importants à prendre compte lorsque vous cherchez une assurance pour votre animal de compagnie sont :
• Les conditions de souscription
• Le montant de la cotisation
• Les franchises
• Les taux de remboursement
• Les plafonds
• Les carences
• Les exclusions
Pour vous aider dans votre choix, les comparateurs d’assurance pour animaux sont d’excellents outils, rassemblant pour vous toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin en vous faisant gagner du temps. Pour plus d’informations sur les différentes assurances existantes et pour obtenir un devis rapidement, n’hésitez pas à consulter notre comparatif d’assurance animaux en ligne sur cette page web.